Allaitement

Comment favoriser la lactation

L’allaitement peut être un parcours semé d’embuches: crevasses, douleurs, mastites, fatigue et baisse de lactation. Il existe des remèdes naturelles à tous ces petits tracas du quotidien et vous pourrez profiter au mieux de cette aventure magnifique qu’est l’allaitement.

Les aliments pour favoriser la lactation ou aliments galactogènes.
– L’avoine

Cette céréale favoriserait la production d’ocytocine, hormone qui favorise la production de lait.

– Les amandes et les noix de cajoux
Ces oléagineux sont très efficaces pour augmenter la lactation et se consomme très facilement sous forme de snacks ou dans les gâteaux.

– Le fenugrec
Très connue pour ses propriétés galactogene, cette plante est présente dans les tisanes d’allaitement et a un effet immédiat. Il est recommandé de la consommer pendant les repas car elle pourrait faire baisser votre glycémie.
Attention, elle ne doit pas être consommée pendant la grossesse car peut être à l’origine de malformations.

– La levure de bierre
Tout l’abord, qu’est ce que c’est la levure de bière? Elle est composée de champignons microscopiques qui crée un milieu riche en vitamine B.
Pas question de boire des litres de bière, (elle ne procure d’ailleurs en aucune façon les bienfaits de la levure de bière): elle est disponible en poudre, en cellules ou en comprimés.

– L’eau
Les avis diffèrent sur la quantité d’eau supplémentaire a boire pendant l’allaitement. Alors disons qu’il est préférable de boire selon sa soif et d’avoir un verre d’eau à portée de main lors de l’allaitement. La tisane d’allaitement peut être une bonne alternative à l’eau et favoriser d’autant plus la lactation.
Il est d’ailleurs très simple de la faire soit même en faisant infuser du fenouil, du cumin et de l’anis étoilé.
Ma tisane d’allaitement préférée? Celle de ROMON Nature, bio, fabriquée en France, composée de verveine, Anis vert, Oranger, Cumin, Fenouil et Fenugrec, les sachets et fils utilisés sont entièrement conçus à partir de végétaux et ne contiennent aucun plastique ou agrafe. 100% compostable et validé par moi même!

Et bien sur, avoir une alimentation variée et équilibrée afin que votre bébé puisse gouter différents goûts avant même qu’il ne commence sa diversification.

Les gestes pour favoriser la lactation
– Allaiter dès que possible: plus les seins seront stimulés, plus ils fabriqueront de lait et en augmentant la demande, votre corps augmentera sa production de lait.

– Le peau à peau, juste après la naissance pour favoriser la montée de lait mais aussi tout au long de l’allaitement. Il aura de multiples effets bénéfiques pour vous deux: effet apaisant pour vous deux, aide le nourrisson à réguler sa température corporelle et favorise son appétit. Tout ce que l’on recherche en définitive.

– Le repos
On a coutume de dire: « quand bébé dort, dors » et c’est encore plus vrai au cours de l’allaitement. N’hésitez donc pas à déléguer des taches ménagères, les repas ou la vaisselle.

– Prendre des collations entre les repas, de préférence avec les aliments cités ci dessus.

– Stimuler la lactation en créant de la demande, à adapter en fonction de la manière de téter de votre bébé (un ou deux seins à chaque tétée)Le meilleur moment pour le faire est le matin car nous sommes plus reposée et produisons plus à ce moment de la journée. Les premiers jours, la production sera minime mais augmentera significativement au bout de quelques jours.
Si votre bébé a l’habitude de tester un seul sein, vous pouvez tirer le lait du deuxième en augmentant progressivement la quantité expiée.
Si votre bébé tète les deux seins, vous pouvez créer une nouvelle tétée entre deux. (bien s’assurée que l’on pourra tenir l’extraction sur le long terme sous peine de créer un engorgement)

A Eviter
Les compléments de lait maternisé; il faut au contraire stimuler les seins au maximum. ( sauf avis contraire de votre médecin)

Les aliments pour faire diminuer la lactation
Dans le cadre de la montée de lait, de surproduction ou du sevrage, votre alimentation peut aussi jouer sur la production de lait. Il est recommandé de consommer de la sauge, du persil ou de la menthe poivrée.

Si des problèmes persistent, n’hésitez pas à consulter une conseillère en lactation.
Et sinon, la Leche League vous connaissez?

Références
https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1152-aa-113-se-nourrir-quand-on-allaite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s